Aller au contenu principal du site
418 512-0705Boutique

ABC de l'exfoliation

exfoliationpeau

Ça revient chaque année… le fameux ménage du printemps ! On range nos vêtements chauds, on époussette les pièces et on ouvre les fenêtres, mais il ne faut pas oublier sa peau. Qui dit grand ménage dit exfoliation. Oust, les cellules mortes ! Telle une liste de tâches à faire dans la maison, voici une liste de choses à savoir sur l’exfoliation.

E : Exfolier

Exfolier permet de se débarrasser des débris cellulaires et impuretés qui obstruent les pores tout en aidant l’oxygénation de la peau. Contrairement au mythe populaire, non, l’exfoliation n’assèche pas la peau. Au contraire, elle la rend encore plus réceptive aux soins hydratants qui pénètreront en profondeur au lieu de rester en surface d’une couche de cellules mortes.

X : X fois / semaine

S’exfolier le corps 1 fois par semaine est une bonne habitude à prendre. Pour le visage, on peut exfolier 1 à 2 fois pour les peaux grasses, mais on se limite à 1 fois par semaine, voire aux 15 jours, pour les peaux sèches et sensibles. Surtout, on écoute notre peau et on ajuste la fréquence au besoin !

F : Fragile

On n’oublie pas qu’une peau fraichement exfoliée sera plus réactive au soleil, il faut donc appliquer une protection solaire (même lors de journées nuageuses) et éviter l’exposition au soleil. Un soin de nuit à base d’AHA est à considérer pour exfolier et régénérer la peau en douceur à l’abri du soleil.

O : Options

Enzymes, AHA, grains, gant exfoliant, pointe de diamant, microcristaux… Des tonnes d’options sont disponibles sur le marché pour une exfoliation adaptée à la peau unique de chacun. On retrouve 3 grandes catégories d’exfoliation : mécanique, physique et chimique. Lors d’une exfoliation mécanique, on utilise un outil ou une machine pour frotter la peau et y déloger les impuretés. Très populaire, le gant exfoliant sous la douche est une bonne option à la maison pour l’intégralité du corps. Au salon, la microdermabrasion à pointe de diamant ou avec microcristaux exfolie en profondeur en éliminant la partie superficielle de l’épiderme tout en créant de la succion pour stimuler la régénération cellulaire. Ce traitement est d’ailleurs excellent pour les peaux présentant des signes de dommages causés par le soleil (rides et taches). L’exfoliation physique, de son côté, se fait en massant la peau à l’aide d’un soin contenant des particules abrasives comme des grains ou des microcristaux pour en retirer les cellules mortes. L’exfoliation chimique, quant à elle, est la seule où on n’a pas à faire de mouvement particulier. Elle est le résultat de l’application d’un soin aux enzymes ou aux acides de fruits qui a comme effet de dissoudre le ciment intercellulaire (la « colle » qui tient les cellules mortes ensemble) et, par le fait même, d’éliminer les fameuses cellules mortes. On retrouve entre autres des AHA dans plusieurs crèmes de nuit pour une exfoliation en douceur du visage.

Lumineux

L’exfoliation favorise un teint lumineux et uniforme. En plus, elle fait durer le bronzage plus longtemps ! On pourrait penser qu’elle réduit l’intensité de notre teint estival, mais c’est plutôt le contraire qui se produit, car on retire les cellules mortes qui sont sèches et ternes et qui empêchent notre bronzage de briller de mille feux.

I : Impuretés

En exfoliant notre peau, on se débarrasse des impuretés et on l’aide à combattre l’acné, puisque les pores ne sont plus obstrués par du sébum et des débris morts. Respirant mieux, elle est moins sujette à l’acné, aux boutons et aux points noirs. Enfin un remède qui fonctionne !

A : Améliorer

S’exfolier permet d’affiner le grain de la peau et améliorer le relief cutané. On obtient une peau plus lisse et plus douce, fraîche comme celle d’un bébé. Elle est également moins sujette aux poils incarnés si on l’exfolie avant l’épilation, car ils n’ont pas à percer une couche de débris lorsqu’ils repoussent.

T : Technique

On exfolie toujours une peau nettoyée avant d’appliquer ses soins hydratants. Il faut procéder avec de petits mouvements circulaires légers sans exercer trop de pression qui pourrait irriter la peau ni frotter de manière excessive. En cas de doute, on n’hésite pas à demander conseil à son esthéticienne !

I : Importance

Pourquoi est-il important de s’exfolier ? Une peau exfoliée absorbe mieux les produits et les soins hydratants. On obtient donc de meilleurs résultats et on ne « gaspille » pas nos produits favoris sur une couche de peaux mortes ! En plus, on donne un coup de main à la peau plus mature en favorisant sa régénération pour ralentir l’apparition de signes de vieillissement.

O : Origine

Déjà en Égypte ancienne, on utilisait du ruban abrasif et du sable fin pour exfolier la peau. L’histoire raconte que Cléopâtre prenait des bains de lait d’ânesse et, qu’au Moyen Âge, on utilisait même du vin vieilli pour ses propriétés exfoliantes. À notre grand bonheur, la technique et les outils ont évolué depuis et permettent une exfoliation adaptée aux besoins et au type de peau de chacun, et surtout, accessible à tous.

N : Nettoyage

L’exfoliation agit comme un nettoyage en profondeur. En s’exfoliant, on stimule la microcirculation et on encourage le renouvellement cellulaire de la peau. On évite ainsi que le grain de peau et sa texture épaississent. Bien que le corps « s’exfolie lui-même » lorsque l’épiderme se régénère tous les 28 jours environ, le résultat n’est pas toujours optimal. Parfois, les cellules plus anciennes ont du mal à se détacher et s’accumulent, ce qui empêche notre teint d’avoir bonne mine. Une petite aide n’est donc pas de trop. Bref, l’exfoliation, c’est comme un gros ménage du printemps bien mérité pour une peau fraîche et neuve !